Le Centre de Détection et de Contrôle Imprimer

 

LE CENTRE DE DETECTION ET DE CONTROLE 05.943


MISSIONS

Le Centre de Détection et de Contrôle 05.943 est une unité opérationnelle de l’armée de l’air.

Il est responsable de la surveillance de l’espace aérien situé dans la partie sud-est du territoire national et de ses approches.

A ce titre, le CDC assure la détection, l’identification et la classification de tous les aéronefs présents dans sa zone de responsabilité et contrôle les intercepteurs de défense aérienne amenés à effectuer des missions de police du ciel. Il est l’un des maillons de la chaîne de défense aérienne et se trouve sous le commandement opérationnel du Centre National des Opérations Aériennes (CNOA) et organique de la Brigade Aérienne du Contrôle de l’Espace du Commandement des Forces Aériennes (CFA/BACE)

Il est également chargé du contrôle “ en route ” de la Circulation Aérienne Militaire ainsi que des missions d’entraînement des avions de combat se déroulant dans sa zone.

Lors d’indisponibilités techniques dans les centres voisins (Lyon et Mont-de-Marsan), sa zone de responsabilité peut s’étendre à toute la partie sud du territoire français.

Le personnel du CDC participe par ailleurs à l’armement du Bureau Général de l’Alerte / Centre d’Elaboration et de Diffusion de l’Alerte à la Radioactivité (BGA / CEDAR)

Placé à la tête du Centre de Détection et de Contrôle 05.943, le Lieutenant-colonel Loviconi est subordonné au Lieutenant-colonel Beauvineau, adjoint forces du Colonel Mochin, commandant la Base aérienne 943.

L’Escadron Opérationnel, commandé par le Commandant Diaz, rassemble les contrôleurs de défense et de circulation opérationnelle militaire ainsi que les opérateurs de surveillance aérienne.

L’Escadron des Systèmes d’Information et de Communications (ESICA  1J/943, commandé par le Commandant Fontalirant, assure la mise en œuvre, la maintenance et le dépannage des matériels qui concourent à la mission du CDC. Il regroupe des mécaniciens de spécialités télécommunications et transmissions. L’ESICA 1J.943 assure par ailleurs la sécurité des systèmes d’information et de communications et l’exploitation des transmissions pour l’ensemble de la base aérienne.
Un chef des opérations, le Commandant Bretos, est chargé de la mise en œuvre de la salle d’opérations et de la coordination de l’activité opérationnelle de l’escadron. Il est assisté par une équipe qui assure l’interface entre la partie technique et opérationnelle du CDC.

Une section instruction assure, sous la responsabilité du commandant en second du CDC, le Lieutenant-colonel Junalik,  la standardisation de la formation initiale et de la progression du personnel de l’escadron opérationnel.

MOYENS

Le CDC est équipé du Système de Traitement et de Représentation des Informations de Défense Aérienne (STRIDA) qui repose sur des moyens de détection, de traitement, de visualisation et de communication.

Détection :

Le CDC exploite les informations de ses propres capteurs (radars tridimensionnel PALMIER et bidimensionnel 23 cm) et celles reçues des radars militaires et civils implantés dans sa zone de responsabilité et dans des zones voisines, susceptibles d’apporter un complément utile pour la détection.

LE PALMIER

LE 23 CM

Ce réseau de détection est complété par la réception d’informations complémentaires provenant des centres voisins (y compris alliés) ainsi que des avions radar E-3F et E-2C Hawkeye et des bâtiments de la marine nationale.

Traitement :

Le traitement des données est assuré par un ensemble de calculateurs électroniques. Ceux–ci assurent la fusion de plus de cinquante sources d’informations afin de fournir sur les écrans des contrôleurs des “ pistes ” représentatives de tous les avions civils et militaires qui survolent la zone de responsabilité.

Visualisation :

La salle d’opérations du CDC est équipée de consoles VISU IV. Elle est organisée en “ travées ” suivant la mission à remplir : contrôle ou surveillance. Elle est orchestrée par un chef-contrôleur en place au centre de la pièce.

Communications :

Téléphonie et transmissions de données transitent par les réseaux spécifiques de la défense (Socrate, MTBA,…) et par les installations de France Télécom. L’exploitation radio est assurée par le système informatisé METEOR mis en œuvre au travers des consoles numériques ETEC.

 


ESCADRON DE PROTECTION 1G.943

 

MISSIONS

Dans le cadre de la prévention et de la protection, l’escadron est chargé d’assurer la sécurité des installations et matériels sensibles de la base aérienne.

Dans le cadre de la projection, l’escadron fournit, sur demande, les éléments de protection nécessaires lors de la mise en place de certaines opérations (et exercices) extérieures (OPEX) et intérieures (OPINT).

 

Mise à jour le Jeudi, 08 Décembre 2011 10:35
 
 
Copyright Ministère de la Défense 2008 / Mentions légales